Les 5 gestes barrières à respecter

Pendant le confinement, les enfants ont eu le loisir de se familiariser avec les 5 gestes barrière : se laver souvent les mains, utiliser des mouchoirs jetables, tousser ou éternuer dans son coude, respecter une distance de 1m entre chaque personne et porter un masque. « À partir de 4 ans, un petit est en mesure de comprendre de tels gestes mais les appliquer, lorsqu’il n’y a pas d’adulte, est une autre affaire » observe Florence Millo, qui s’interroge sur le caractère réalisable du protocole sanitaire en primaire et en maternelle. « Les enfants qui retournent à l’école se font une joie de revoir leurs copains. Il ne faut pas que les distances de sécurité créent des peurs et des psychoses » s’inquiète la psychologue qui souhaite que les enfants aient le choix de rester à la maison si les nouvelles règles de l’école les mettent en difficultés.

Donner du sens

Plus que jamais, le ressenti des enfants doit être pris en compte. « Il ne sert à rien de leur rabâcher les règles, cela aurait même l’effet inverse. Il faut les questionner sur la façon dont ils ont dû appliquer ces gestes à l’école, » explique la psychologue qui conseille aux parents d’être en position d’écoute et de chercher avec leurs enfants des idées de jeux “sans se toucher“ à réaliser à l’école, pour ensuite les proposer à la maitresse. « Avec ce virus, les interdits sont nombreux et difficiles à comprendre pour les enfants. Il est donc préférable de mettre l’accent sur ce qu’il est possible de faire, en imaginant des activités respectant les gestes barrière ».